Blog R2 zalp'

Articles avec le tag ‘Sopot’

 

Aujourd’hui j’ai « failli » tous les niquer !!!

Samedi 8 novembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Désolé pour ce titre un peu vulgaire mais ça fait du bien. Après une petite soirée dans un resto avec bon vin grands plats etc etc pour seulement 5€ par personne…. Ça laisse rêveur. Une bonne nuit de sommeil a complété le tout. Ludo n’a pas trop ronflé, il avait juste mal réglé la clim. Petite précision, Ludo est un autre pilote de l’équipe avec qui je partage la chambre et pas mon « lit ». Outdoor Shoes Ce matin, réveil un peu difficile, j’accuse le coup des dernières manches, avec chacune quelques heures de vol. Arrivé au déco je me fais une petite sieste à l’ombre de ma sellette en attendant le débriefing de l’équipe de France au sujet de la manche d’hier. C’est comme ça tous les jours. mu legend zen Afin que les pilotes comprennent leurs erreurs et les meilleures option possibles. Cette petite sieste a complété ce qui me manquait de sommeil. Puis vient le briefing général de la manche et là… On nous annonce encore 100kms. Je suis épuisé. Mais l’idée me plait beaucoup. Puis c’est parti, malgré un risque d’orage annoncé pour la fin d’après-midi, les conditions sont très stables. En attendant le départ de la manche, c’est un peu le bordel. Ça touche de partout mais c’est bon. Ça part pas vite, il faut assurer à chaque thermique, on arrive avec le groupe de tête à mettre un peu d’écart avec les autres au passage de la balise qui est 40 bornes plus loin. cheap mu Legend zen Je passe la balise en 3eme et premier français. Derrière j’enroule un peu trop le thermique pour assurer et passe 90eme !!! C’est la coupe du monde. Mais derrière j’attaque et fais des options comme il faut. buy mu legend zen J’appuie, je fais les bons choix, tout va bien. On arrive en marge d’un gros orage, et on prend la flotte. J’ai réussi sur un cheminement à me placer on ne peut mieux. Je suis plus haut et en tête. mu legend redzen for sale On attaque un long plané final vers la balise qui est à 4 km devant nous en plaine. Quelques pilotes se mettent debout sur l’accélérateur, je ne comprends pas, la plaine a l’air toute calme sans le moindre thermique. Je les laisse passer volontiers, ils me marqueront les quelques options pour le retour au goal. En fait ils sont plus malins que moi. Vu qu’il se met à pleuvoir, et que le tonnerre gronde, la manche est stoppée en l’air. legend zen for sale A 16h32 la manche est stoppée. Ce qui veut dire que le programme informatique va prendre les positions des pilotes à 16H32 et faire son calcul à partir de ça. En gros si j’avais été malin, j’aurais appuyé à fond peut-être je serais passé premier et j’aurais gagné. Quel con!!!! Demain je les nique. Je suis en forme. A plus.

Aujourd’hui 3ème manche

Dimanche 5 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Bonjour à tous, Aujourd’hui une manche de 71kms a été lancée. Les conditions ont été bien moins turbulentes que hier. Des plafonds à plus de 3000 et des thermiques allant jusqu’à +9m/s en instantané… Nike Femme Trop bon. Cette fois je ne rate pas le départ et prend le start en tête avec Charles Cazaux et Jean Marc Caron notamment. new balance minimus Un long cheminement 2/3 montagne 1/3 plaine nous amène rapidement à la première balise. cheap air max J’arrive à suivre le groupe mais trouve ça rapidement trop monotone et me déconcentre trop vite. Je fais quelques photos, coucou aux copains regarde le paysage… Nike AIr Max Women Bref pas là. 10 secondes avant le passage de la balise mon vario s’éteint, les piles viennent de me lacher d’un coup. nike homme solde Je passe la balise avec uniquement un GPS pendant que je bricole l’autre pour changer les piles sinon je n’ai plus de vario et vu qu’on est en plaine j’en ai vraiment besoin. nike air max 90 Je grille donc mon GPS de secours. new balance fille Une fois les piles changées, je suis un peu à la traine et un peu beaucoup plus bas. Et là commence la galère. La plaine ne s’allume pas comme prévu, je tente de remonter un peu mais les rythmes tombent vite. Tout le monde assure les thermiques et le groupe de tête qui est très haut ne fait aucune erreur (normal c’est les meilleurs). Après un plaf correct on part pour B3 qui nous oblige à une grande transition en plaine face à la brise. On lutte et assure tout ce qu’on peut mais notre groupe de poursuivant fait un point bas à – de 200m sol. Certains posent. On est 5 à se refaire et on assure un plaf à 2000. Enfin de l’air frais. Au sol la température est intenable. On repart en course, doucement mais surement, le groupe de tête est entre les 2 dernières balises. Que l’on passe un bon moment après du coup. Je fini par boucler cette manche à 17h04, les premiers bouclent vers 16h30. Ils nous mettent une valise en temps. Les points ne vont surement pas payer. nike soldes Une fois posé, la température me fait tomber littéralement. Il fait 36 à l’ombre. Sec mais 36 quand même. Ce soir ce sera petite salade fraiche. C’est un pays où l’on mange pas trop mal. La vie est plutôt agréable, on vol, on mange bien, on rigole beaucoup. Les filles sont super jolies, pas très souriante mais très jolies. adidas ultra boost J’ai quand même une petite pensée pour vous qui êtes au bureau à Paris ou Lyon et Grenoble ou tout simplement au travail. Courage! Je vais envoyer quelques photos prises en vol au webmaster pour qu’il les mette en ligne. A demain.

4ème étape de la coupe du monde en Bulgarie.

Vendredi 3 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Pas toujours de la chance… (Lire la suite…)

C’était la Der!!!

Lundi 11 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Désolé de ne pas avoir donné les résultats de la dernière manche mais je n’avais plus d’accès internet.

La dernière manche de 47kms a été difficile avec des conditions encore un peu plus stables en début de parcours et pas très saine sur la fin. Un long aller retour le long du relief suivi d’une finish en plaine face au vent.

Je prend un plutôt bon départ mais n’arrive pas à prendre les devants. Je subi un peu le rythme et arrive malgré tout à limiter la casse. Je fais une très bonne option avant la plaine en remontant au vent au relief et rattrape le groupe de tête. Ils ont un thermique d’avance, le même que le mien mais temps de monter dedans et d’assurer le retour au goal très difficile. Je finis 50eme de la manche à seulement 4 minutes du premier. Mais c’est la coupe du monde, les meilleurs pilotes du monde pas facile de les battre mais ça va venir. j’y compte bien.

Je termine cette compétition relativement satisfait. Des résultats très encourageants et sensation de progression assez nette.

Je vais m’entrainer pour les championnats de france à un mois de septembre puis pour la dernière étape de la coupe du monde au Brésil fin septembre.

A bientôt.

Jean Ba

Résultats de la manche d’aujourd’hui.

Vendredi 8 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Quelques résultats de la manche d’aujourd’hui,

Je suis 13eme à la manche et 3eme Français de l’épreuve, ce qui me permet de marquer des points pour l’équipe de France. Seuls les 3 premiers de chaque nations marquent des points.

Très content 980pts à la manche celle la je peux aussi l’inscrire au classement national A. Très bonne opération pour moi aujourd’hui. Je vais bien dormir.

A demain Jean Ba

Enfin une bonne manche pour moi !!!

Jeudi 7 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Aujourd’hui une manche de 96kms nous a été proposée.

Un long aller retour le long du relief en direction de l’ouest. J’ai pris le départ assez rapidement et arrive malgré des conditions pas très fortes à sortir assez rapidement de la grappe.

On se retrouve en attente pour le start et les conditions se stabilisent encore plus. Je prend encore un bon départ, l’objectif aujourd’hui étant d’attaquer de façon a apprendre à être en tête et arriver à suivre le groupe de tête le plus longtemps possible. On chemine à des rythmes de plus en plus élevés. On est à fond d’accélérateur. Quelques thermiques sous le vent nous claquent les voiles assez toniquement. Je tiens bon et suis.

Un peu plus loin un enchevêtrement de crêtes nous amènent à un col qui est très dur à passer. La balise est à 10kms de l’autre coté. Je reste avec le groupe de tête et passe la balise avec eux. Au retour le même col pose beaucoup de monde. Je passe encore une fois en assurant. Puis on fait un gros point bas au raccrochage du relief.

Un puissant thermique sous le vent qui nous met les voiles en vrac nous accueille. Pas le choix faut l’attaquer de front pour monter. Mon icepeak tourne moitié en vrille à plat moitié fermée mais le +9 sous le vent quand il y en a besoin c’est trop bon. Donc il en résulte un gros plaf. De là on chemine jusqu’à la dernière balise le long de l’arête avec de gros cum noir qui nous permettent une grosse rentabilité. On accélère tous comme des fous. De temps en temps ça vrac…

Je passe la balise et rentre au goal en ayant plus de jambes. Je boucle le parcours en 3Heures et quelques. Gros gros rythme pour une manche difficile avec des conditions parfois stables et du vent.

Mais le meilleur c’est que je suis à priori dans les 20 premiers. Ca ça fait du bien.

Ce soir gros repas pour prendre des forces et demain on fait la même. Bonne soirée à tous. Jean Ba

Si la météo s’y met !!!

Mercredi 6 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Salut tout le monde,

La manche d’aujourd’hui a été annulée avant la montée au décollage, il y a trop de vent.

Ce matin en arrivant au pc course, nous avons pu constater que 80 pilotes ont été déclassés sur la manche d’hier. L’organisation et le directeur d’épreuves a annoncé pour la manche d’hier une altitude maximum de 2900m GPS. Or vu que les altitudes GPS ne sont pas fiable à 100%, nous avons tous plus ou moins grignotés l’altitude maximum. C’est la seule donnée sur le GPs qui n’est pas fiable, on utilise d’ailleurs pas cette donnée, mais celle de nos variomètres.

Pour ma part j’aurais grignoté l’altitude de 44m. C’est pas beaucoup mais trop. Je prends donc une pénalité de 300pts. Ça tombe bien j’en avais déjà trop.

Depuis ce matin déjà 3 « complain » ont étés rédigés et donnés à la direction de course. Ces « complain », lettres de protestation, sont basés sur le fait que premièrement, chaque pilote utilise en vol deux voir trois GPS et qu’aucun de ces gps ne donne les même valeurs d’altitude. Deuxièmement, un « NOTAM » (interdiction de vol) a été posé par l’armée Bulgare pour une altitude de 3500m et non de 2900m, donc aucune raison de nous bloquer à 2900m. Et Troisièmement, les points de pénalité ne sont pas les même en fonction des altitudes prises. Certains ne perdent que 100pts d’autres 300 et d’autres ont 0pts à la manche. Si une interdiction est posée tout contrevenant doit avoir 0 à la manche point barre. Bref encore une histoire qui va nous occuper toute la journée. Rien de grave les team leader s’en chargent c’est un peu leur travail. Affaire à suivre…

Je profite de cette journée off pour me reposer un peu des deux journées avec quatre heures de vol et pour protéger du soleil qui ici brule très rapidement. Les températures sont impressionnantes, ce matin à 10h il faisait déjà 32 degrés à l’ombre. A partir de demain la météo annonce un léger flux de sud qui va encore réchauffer l’air. Je vais pas trop me plaindre ça pourrait être pire.

Si vous ne comprenez pas trop les parcours que l’on fait vous pouvez vous rendre sur le site de la coupe du monde : www.pwca.com, vous avez accés à la WEB CAM du décollage qui a été réparée hier matin, et aux manches avec les balises positionnées sur fond de carte « google earth ». La WEB CAM est intéressante à partir de midi, le moment où l’on fini de se préparer et où on décolle. J’ai pris quelques photo en vol que je ne pourrais mettre en ligne qu’à mon retour, je n’y arrive pas depuis ici.

Ce soir je descend faire un tour dans la ville qui est au sud à 50kms, plus grande et peut être un peu plus intéressante. Il n’y a pas grand chose à voir, ce n’est pas très joli en vol.

On vole face à une immense plaine toute sèche avec quelques collines peu boisées. Pas de grosses montagnes comme à la maison.

Les Bulgares ne sont pas très souriants, on sent bien le passage des russes par ici. Pour la nourriture ils ont des produits de qualité mais ne savent pas s’en servir. Au niveau du service ils sont à la rue. Hier soir par exemple, j’ai commandé une salade et une salade de fruits. C’est la salade de fruits qui a été servie en premier et un quart d’heure avant l’autre. Je vous laisse imaginer la gueule de la chantilly quand j’ai commencé.

A plus tard pour d’autre aventures. Jean BA.

Ça y’est j’ai volé !!!

Lundi 4 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Salut tout le monde,

Après une nuit super reposante, j’ai pu partir au déco comme tout le monde avec ma voile sur le dos. Ça ça fait vraiment du bien.

J’en ai profité pour changer mes lignes de freins qui étaient un peu fatiguées et faire 2-3 réglages qu’il me restait à effectuer sur le nouveau suspentage que j’avais monté avant de partir.

Durant notre attente au déco, le vent de nord s’est énormément renforcé, donnant des rafales à plus de 30kms. Le thermique se mettant en place doucement on a vu des Dust devils (gros tourbillons de poussière) naitre et foutre un gros bordel dans les voiles étalées au déco.

L’organisation nous fait le briefing quand même et nous propose une manche de 86kms. Je suis un peu inquiet puisque j’ai raté la première manche, que je ne connais pas le comportement de ma voile avec son suspentage neuf et que les conditions s’annoncent toniques. Je vous rappelle que l’on est sur un relief exposé sud et que le vent est de nord… Donc on est sous le vent.

Je me met en l’air malgré toutes les voiles en vrac devant le déco mais l’envie de voler est trop forte. Rapidement je monte dans le thermique et me rend compte que le comportement de ma bibiche est au mieux. Je me retrouve au bout de 10 tours au sommet de la grappe et part en direction du Start avec les meilleurs et bien placé. Bref ça y est c’est parti je suis en forme tout va bien.

On arrive en limite et devons nous décaler pour rester bien placé. Je fais une première erreur qui va me couter la manche. Je vais un peu trop au fond d’une vallée pour essayer de monter et me retrouve en bas sous la grappe au moment où le départ est donné. De plus hors cycle ; je viens de prendre un quart d’heure dans les dents et inutile d’espérer rattraper vu les cadors.

Je m’accroche et suis la manche j’essaye dans un premier temps jusqu’à B1 de limiter la casse vu que tout seul c’est plus difficile et après B1 je me donne à fond, on quitte le relief pour voler en plaine et ça j’aime. J’appuie à fond sur le barreau sans m’en rendre compte tellement la voile est stable, je pensais n’être qu’au 2ème. Je rattrape le 2ème groupe et le dépasse. Le premier groupe est à moins de 10min j’appuie encore mais c’est dur. Au passage de B2 je n’ai que 5 minutes de retard. Puis je reperd un peu de temps entre B2 ET B3, je manque d’énergie et regrette de ne pas avoir emmené de Red Bull. Puis il reste un long plané final pour aller faire B4 qui est au relief sous le décollage et rentrer au goal en finesse. Toute cette immense plaine à traverser n’est pas une mince affaire j’appuie et passe vraiment au milieu. J’ai remarqué une petite confluence et me glisse dessous. Je monte tout le long mais le groupe de tête a appuyé à fond et là je ne peux pas faire pareil, ça bouge un peu trop.

J’arrive à B4 et la je vois toutes les voiles du groupe de tête en dessous la balise je vais enfin pouvoir rattraper du temps. Puis ils se mettent à reculer face à la montagne. Une énorme rafale de vent de nord fait reculer tout le monde face à la montagne moi compris. La manche est stoppé tout le monde descend poser à peu prés en sécu…

En tout cas ça m’a fait un bien fou de voler, demain je ne raterais pas le départ, promis et je gagne ça, pas promis.

En tout cas c’est vraiment trop bon j’aime trop ça. A demain Jean BA

Je vais bien dormir

Dimanche 3 août 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Il est 22h46, je viens de recevoir ma voile et mes affaires. Je suis heureux à un point dont vous ne pouvez imaginer. J’ai payé ma tourné générale dans la boite d’a coté ( 10€ ). Je vais me coucher demain je vais tous les niquer!!!!!!!! Jean Ba