Blog R2 zalp'

Articles avec le tag ‘PWC 2008’

 

Première manche dans de somptueux paysages.

Samedi 29 novembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Salut tout le monde, Hier, une manche de 49 bornes a été lancée. Le rythme de vol est très lent, les conditions ne sont pas atomiques et après chaque thermique, le groupe avance lentement. On est sur un long cheminement sur de la plaine. Juste après le passage de Castelo, le ciel s’est voilé et la brise renforcée. On est passé sur un type de vol au relief le long de superbes montagnes constituées de multitudes de pains de sucres à moitié couverts de végétation. Vraiment magnifique. La brise nous permet de monter en soaring le long des reliefs. De gros cunimbs arrivent doucement mais surement sur la balise vers la quelle on doit aller… Je suis bien placé, avec un petit groupe. J’allume ma radio pour savoir si des pilotes commencent à demander l’arrêt de la manche, je me suis fait piéger en Bulgarie je ne veux pas recommencer. legend zen for sale Et là pleins de pilotes annoncent niveau 3. { niveau 1 : tout va bien, niveau 2 : c est fort mais ça va, niveau 3 : faut arrêter}. mu legend zen for sale Un énorme rideau de pluie arrive sur nous, je détrimme la voile à fond, j’accélère à bloc et passe au travers, les voiles de compét’ n’aiment pas l’eau ça les fait décrocher donc max de vitesse pour sécher l’extrados en permanence. De l’autre côté, de gros thermiques donnent encore, on avance prudemment pour éviter de se faire aspirer par le gros cunimb qui est à côté. Et là on entend que la manche est stoppée. On se pose en vitesse, dans un petit coin de paradis. On est 10 pilotes. La récup’ met 4 heures avant de nous retrouver. Et on met une heure pour rentrer. Pas de churrasco mais par contre une petite caïpirinha …. La bonne nouvelle du jour est que la manche est validée, à 1000 points, que je suis 14ème au général et 4ème français. je marque un peu de points c’est pas trop mal. Aujourd’hui le temps est pas top mais ça va voler. Ce soir churrasco et caïpirinha…

3eme manche.

Jeudi 20 novembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Espagne 2008

Bonjour à tous,

Hier nous avons fait la 3eme manche, une course au but de 98kms. 4 balises en quadrilatère. Je prend de suite un bon départ. legend zen for sale Dans les premiers au start je réussis à garder le groupe de tête jusque après la 2eme balise. Je prend un peu de retard pendant le cheminement qui mène à la B3. En gros j’ai un thermique de retard.

(Lire la suite…)

Aujourd’hui j’ai « failli » tous les niquer !!!

Samedi 8 novembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Désolé pour ce titre un peu vulgaire mais ça fait du bien. Après une petite soirée dans un resto avec bon vin grands plats etc etc pour seulement 5€ par personne…. Ça laisse rêveur. Une bonne nuit de sommeil a complété le tout. Ludo n’a pas trop ronflé, il avait juste mal réglé la clim. Petite précision, Ludo est un autre pilote de l’équipe avec qui je partage la chambre et pas mon « lit ». Outdoor Shoes Ce matin, réveil un peu difficile, j’accuse le coup des dernières manches, avec chacune quelques heures de vol. Arrivé au déco je me fais une petite sieste à l’ombre de ma sellette en attendant le débriefing de l’équipe de France au sujet de la manche d’hier. C’est comme ça tous les jours. mu legend zen Afin que les pilotes comprennent leurs erreurs et les meilleures option possibles. Cette petite sieste a complété ce qui me manquait de sommeil. Puis vient le briefing général de la manche et là… On nous annonce encore 100kms. Je suis épuisé. Mais l’idée me plait beaucoup. Puis c’est parti, malgré un risque d’orage annoncé pour la fin d’après-midi, les conditions sont très stables. En attendant le départ de la manche, c’est un peu le bordel. Ça touche de partout mais c’est bon. Ça part pas vite, il faut assurer à chaque thermique, on arrive avec le groupe de tête à mettre un peu d’écart avec les autres au passage de la balise qui est 40 bornes plus loin. cheap mu Legend zen Je passe la balise en 3eme et premier français. Derrière j’enroule un peu trop le thermique pour assurer et passe 90eme !!! C’est la coupe du monde. Mais derrière j’attaque et fais des options comme il faut. buy mu legend zen J’appuie, je fais les bons choix, tout va bien. On arrive en marge d’un gros orage, et on prend la flotte. J’ai réussi sur un cheminement à me placer on ne peut mieux. Je suis plus haut et en tête. mu legend redzen for sale On attaque un long plané final vers la balise qui est à 4 km devant nous en plaine. Quelques pilotes se mettent debout sur l’accélérateur, je ne comprends pas, la plaine a l’air toute calme sans le moindre thermique. Je les laisse passer volontiers, ils me marqueront les quelques options pour le retour au goal. En fait ils sont plus malins que moi. Vu qu’il se met à pleuvoir, et que le tonnerre gronde, la manche est stoppée en l’air. legend zen for sale A 16h32 la manche est stoppée. Ce qui veut dire que le programme informatique va prendre les positions des pilotes à 16H32 et faire son calcul à partir de ça. En gros si j’avais été malin, j’aurais appuyé à fond peut-être je serais passé premier et j’aurais gagné. Quel con!!!! Demain je les nique. Je suis en forme. A plus.

Aujourd’hui je passe la ligne d’arrivée

Dimanche 2 novembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Salut tout le monde,

Hier une manche de 50 bornes a été lancée, air jordan 11 9 pilotes sont au but mais la majorité pose rapidement donc elle ne valide qu’à 800pts.

J’ai bien volé, je pose en 16ème position et vu le travail que ça a demandé, cheap ugg boots j’aurais mérité de marquer plus de points. nike air max 2016 soldes Encore une manche qui n’est pas récompensée comme il se doit et qui montre une défaillance du calcul de points. legend zen for sale Heureux tout de même de faire 4ème français, air jordan xx8 et 16ème. columbia usa pocket watch mu legend zen for sale Il reste de la marge de progression mais je progresse.

Aujourd’hui une manche de 45kms est lancée avec un départ en clock start. chaussure adidas zx flux J’explique, c’est une course avec des départs différés comme un contre la montre en vélo. Ce sont les pilotes qui choisissent le départ qu’ils prennent en fonction de leurs estimations des conditions météo et des vitesses de vol.

Aujourd’hui les clocks start étaient toutes les 5 minutes pendant une demi heure.

En fait seulement les 3 premiers ont étés utilises. buy mu legend zen mu legend power leveling air jordan hydro Je prend le 2ème avec l’ensemble des pilotes français, on rattrape rapidement les premiers mais on se fait aussi rattraper par les derniers, ugg bailey bow for sale la manche se transforme en course au but, Adidas Noir en soaring le long du relief.

J’arrive à rester avec le groupe de tête et pose en 10ème position, Nike Air Max 1 Men par contre avec l’histoire des départs multiples, je ne sais pas combien je suis. Certainement dans les 20 premiers.

1ere manche potentielle aujourd’hui

Mardi 28 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Ce matin, nike soldes running dimanche 28 septembre… new balance grey Il fait grand beau, asics france le vent semble avoir baisse, oakley twoface covert quelques cumulus forment mais ils résultent de l’humidité qui s’évapore doucement. UGG for Women Boots On monte au déco et ça va voler… asics shoes Pour ma forme on repassera, new balance 373 je paye encore le trajet avion et bus, Asics Homme un peu de red bull et ça va le faire. Peut-être les résultats ce soir.

Aujourd’hui 3ème manche

Dimanche 5 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Bonjour à tous, Aujourd’hui une manche de 71kms a été lancée. Les conditions ont été bien moins turbulentes que hier. Des plafonds à plus de 3000 et des thermiques allant jusqu’à +9m/s en instantané… Nike Femme Trop bon. Cette fois je ne rate pas le départ et prend le start en tête avec Charles Cazaux et Jean Marc Caron notamment. new balance minimus Un long cheminement 2/3 montagne 1/3 plaine nous amène rapidement à la première balise. cheap air max J’arrive à suivre le groupe mais trouve ça rapidement trop monotone et me déconcentre trop vite. Je fais quelques photos, coucou aux copains regarde le paysage… Nike AIr Max Women Bref pas là. 10 secondes avant le passage de la balise mon vario s’éteint, les piles viennent de me lacher d’un coup. nike homme solde Je passe la balise avec uniquement un GPS pendant que je bricole l’autre pour changer les piles sinon je n’ai plus de vario et vu qu’on est en plaine j’en ai vraiment besoin. nike air max 90 Je grille donc mon GPS de secours. new balance fille Une fois les piles changées, je suis un peu à la traine et un peu beaucoup plus bas. Et là commence la galère. La plaine ne s’allume pas comme prévu, je tente de remonter un peu mais les rythmes tombent vite. Tout le monde assure les thermiques et le groupe de tête qui est très haut ne fait aucune erreur (normal c’est les meilleurs). Après un plaf correct on part pour B3 qui nous oblige à une grande transition en plaine face à la brise. On lutte et assure tout ce qu’on peut mais notre groupe de poursuivant fait un point bas à – de 200m sol. Certains posent. On est 5 à se refaire et on assure un plaf à 2000. Enfin de l’air frais. Au sol la température est intenable. On repart en course, doucement mais surement, le groupe de tête est entre les 2 dernières balises. Que l’on passe un bon moment après du coup. Je fini par boucler cette manche à 17h04, les premiers bouclent vers 16h30. Ils nous mettent une valise en temps. Les points ne vont surement pas payer. nike soldes Une fois posé, la température me fait tomber littéralement. Il fait 36 à l’ombre. Sec mais 36 quand même. Ce soir ce sera petite salade fraiche. C’est un pays où l’on mange pas trop mal. La vie est plutôt agréable, on vol, on mange bien, on rigole beaucoup. Les filles sont super jolies, pas très souriante mais très jolies. adidas ultra boost J’ai quand même une petite pensée pour vous qui êtes au bureau à Paris ou Lyon et Grenoble ou tout simplement au travail. Courage! Je vais envoyer quelques photos prises en vol au webmaster pour qu’il les mette en ligne. A demain.

Bye Bye Brazil, ça y’est c’est fini

Samedi 4 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Encore deux manches ont eu lieu, hier une de 68 kms.

Un seul pilote boucle la manche, Jean Marc Caron, un français. Je finis a quelques kilomètres de la ligne en 8ème position et en étant 3ème français. Malheureusement je ne marque pas beaucoup de points.

Aujourd’hui une longue manche en direction du sud, je prends un bon départ, suis le groupe de tête jusqu’au passage en plaine. Là en voulant assurer vu que les autres jours la plaine posait tout le monde j’ai perdu du temps. Le groupe a attaqué et m’as mis une vingtaine de minutes. Je boucle le parcours mais loin.

Le bilan de cette compét’ est assez mitigé, j’ai bien volé, ce qui confirme ma progression de cette année. Malheureusement, les points distribués ont été peu nombreux pour ceux qui ne bouclent pas les manches.

Tout ceci fait que je ne vais pas remonter au classement général et c’est un peu dommage. C’est un peu frustrant de ne pas être récompensé quand on vole bien mais c’est le système de calcul des points qui veut ça. Tant pis.

Ça fait tout de même une belle compét’ avec 7 manches validées ce qui est très très rare. Je finis sur les rotules avec la chaleur (plus de 30 degrés à l’ombre).

La bonne nouvelle est que l’équipe de france gagne cette année la coupe du monde de parapente et que je fais parti des pilotes qui ont marqué.

A bientôt tout le monde.

Jean Ba

Ce soir grosse fête, et demain retour à rio pour après retour maison.

4ème étape de la coupe du monde en Bulgarie.

Vendredi 3 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Bulgarie 2008

Pas toujours de la chance… (Lire la suite…)

Un gros trou

Mercredi 1 octobre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Et oui ça arrive,

Hier j’ai fait ce qu’on appelle un gros trou.

Une manche de 75 kms est lancée en direction du sud puis une remontée en zigzag jusqu’au déco et retour au goal. Je reste bien placé jusqu’à la première balise, les conditions sont turbulentes et pas très agréables mais on avance vite.

A la balise il faut mettre un énorme coup de frein a main, j’y arrive mais au raccrochage, je suis un peu plus mal placé que le groupe, pourtant au vent du thermique. Eux prennent une ogive nucléaire qui les monte de suite et moi je pose dans la foulée.

Très déçu forcement mais c’est pas grave, aujourd’hui il fait beau et ça va voler.

C’est mon premier trou en coupe du monde cette année, donc rien d’alarmant.

A plus.

Jean ba.

La même mais on recommence pas !

Mardi 30 septembre 2008 - Publié dans Coupe du monde, PWC Brésil 2008

Juste un petit mot après la deuxième manche.

La direction d’épreuve nous a lancé la même manche. Juste un start différent. Les conditions sont les mêmes le soleil en moins et du vent un peu plus fort.

Je prend un bon start, j’avance avec le groupe le frein à main serré  de façon à ne pas tomber.

J’arrive à m’échapper d’un petit groupe qui pose à 25 kms de la balise pour aller poser 3 kms plus loin.

Un groupe de 30 pilotes arrivent à s’échapper et posent jusqu’à 2kms du but.

C’est mon pote Charles Cazaux qui gagne la manche, un français.

Je suis pas mécontent de moi même si je vais prendre une grosse valise au classement général qui en plus sera difficile à récupérer mais bon Castelo est un spot fantastique où ça va voler 6 manches et rien est fait à chacune d’entre elles.

Les résultats demain.

Salut Jean Ba.