Blog R2 zalp'

Ouf…!

Dimanche 30 mai 2010 - Publié dans Chmpt d'Europe 2010, Compétition

Bonjour à tous,

Hier malgré un brouillard à couper au couteau l’organisation nous a fait monter au décollage.

Evidemment en arrivant sur le parking il pleuvait, la course s’est donc jouée à la sortie des voitures pour trouver une table à l’intérieur du petit restaurant qui était là.

Cette course nous a affamée nous avons donc dégusté un bon petit plat de patates, boulettes de viande avec un Apple Shtrudle pour digérer le tout… Trop dure la vie d’artiste.

A deux heures, l’organisation nous a fait monter au décollage quelques mètres en dessus dans la boue et l’herbe très humide afin de constater que le brouillard était plus épais. Là je deviens un peu mauvaise langue, parce qu’un quart d’heure après le ciel s’est ouvert doucement par trouées.

La manche programmée dans les GPS, la brise arrière elle se renforçait doucement. Elle s’est trop renforcée, l’organisation décide d’annuler la manche.

Vu que le ciel est pas vilain devant et que l’envie de voler est trop forte, je décolle quand même, je gonfle ma voile face à la montagne, et court très très vite  en contournant le panneau de briefing, un tracteur, les ailes de tous les pilotes pour arriver à décoller. Et j’y arrive !!! Sous les applaudissements d’une foule en délire… (Je me lache un peu là !).

Heureusement que le déco est un immense alpage.

Et en fait les conditions sont devenues vraiment pas mauvaises, d’autres pilotes se sont mis en l’air, presque tout le monde d’ailleurs.

Je fais quelques passages au dessus du déco histoire de montrer que ma voile est la « plus belle »…

Dans le thermique d’aprés, mes yeux sont tombés nez à nez avec ce que j’apelle une vision d’horreur, mon maillon principal gauche était ouvert mais vu que j’avais fait quelques wings il s’est encore plus ouvert à un point de non retour où à tout moment ma voile pouvait se détacher. Je suis sorti en douceur du thermique pour aller poser tranquilement en ligne droite dans le premier près sous le déco. Je pose en douceur mais avec une sensation jamais égalée dans « l’aprés » peur. J’ai jamais eu autant peur je crois.

Voila la photo du maillon, sympa non ?

maillon

Mes élévateurs étaient coincés juste avant le pas de vis du haut. Inutile de vous dire que dès que j’ai vu, je les ai incrustés à la force des doigts dans le pas de vis !!!

Regardez 5 minutes avant en vol et regardez bien le maillon, attention il y a la cordelette d’accélérateur qui passe juste devant.

Alors vous allez me dire « comment est ce que ça a pu arriver ? » J’ai tout simplement oublié de vérifier au décollage que celui ci était bien vissé. Ma prévol a été trop bien faite, pour un moniteur que je suis c’est impardonnable. Je payerais ma tournée pour me faire pardonner…

Voila donc pour la journée d’hier où aucune manche n’a été validée, où j’ai tout de même pu voler un peu et qui était certainement la dernière journée de vol avant un long moment.

Ce matin, il pleut fort et la neige nous est annoncée pour Lundi soir.

C’est très long un championnat de 15 jours dans ces conditions. On espère arriver à faire au moins une manche sinon le championnat ne sera pas validé.

Quand la météo ne nous aide pas…

A bientôt tout le monde.

Jean Ba.

11 réponses à “Ouf…!”

  1. bruno et oriane écrit :

    Salut,
    Belle photo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Içi pluie aussi
    a+

  2. Maman écrit :

    Ne faudrait il pas inventer le double maillon de securite. ?? Parce que la. Ca craint. Bon courage pr affronter la meteo pourrie. Ici grd ciel bleu et un balai d’ailes qui tournent, tournent… J’attends quece soit un peu moins tonic et je vaisy aller. Biz

  3. laurence écrit :

    ben dis donc !!! comme quoi !!… ça fout les ch’tons ce genre de sketch, ça te servira de leçon, bravo pour les résultats quand même… le temps est annoncé moche sur le lac jusqu’à lundi, tiens bon !!!!
    baci al nostro campione !!!

  4. J Mi écrit :

    Alors là, au top ! Vraiment tu m’impressionnes, ptdr !!
    J’imagine bien le coup d’adré que t’as dû te prendre dans le thorax in situ.
    C’est bon çà !!
    Files boire du schnaps pour tout remettre ds l’ordre ;o)
    Bizbiz & tiens bon.

    Couille de loup74

  5. Jérôme écrit :

    Bravo Blond !!!!!!!
    J’ai un dicton qui dit: »temps maussade, cuite probable… »
    Rdv pour de nouvelles aventures !!
    Courage

  6. toma écrit :

    Ah ben bravo !!
    Ca c’est fait !

  7. josse écrit :

    tu me fais un peu peur !!!
    ici, l’isère déborde !! et yen a marre de la pluie.

    courage et prudence. on est avec toi !

    Bisessssssssssss

  8. Christophe f. écrit :

    En 21 ans de V.L cela mais arrivé 1 fois en solo , 1 fois en bi sur ma sellette ,les 2 fois ne sont pas un oublie, mais une rupture de la collerette de la partie mobile ( boulon ) qui à dit stop  » je m’en vais » . Je ne pratique absolument pas d’acro . Les maillons étaient dans le même état .

  9. Alain Anthony écrit :

    Chaud patate, tu t’en tire bien,
    restes concentré pour la suite.
    @+
    Alain

  10. Maman écrit :

    Esk la neige a fondu? Ici com dab. Jespere que vs allez voler une 2″ fois.. Biz

  11. jobel écrit :

    povbich!

Laisser un commentaire