Blog R2 zalp'

De retour voici la suite de mon périple au Vénézuela.

Dimanche 9 novembre 2008 - Publié dans Compétition

Ca c’est fait!!!

Je retrouve enfin le net et la possibilité de vous raconter la suite de notre périple au Vénézuela.

Suite à tous les soucis rencontrés, la 4ème manche a vu le jour. Une course au but a travers les mêmes montagnes que la veille. Et toujours du vent fort, toujours des balises sous le vent et des conditions toniques, sportives dans le mauvais sens du terme et pas vraiment sures.

Lors de cette manche on s’aperçoit que les 2 vénézueliens sponsorisés par DHL, qui ont explosés les résultats des pré mondiaux, ne sont pas si fort que ça dès qu’on est en montagne. Ca me permet d’attaquer un peu. Ma voile me convient parfaitement bien et suis très confiant dessous. Je passe toute la manche à me tirer la bourre avec ces deux pilotes. Une erreur de ma part me fait perdre un peu de temps, j’ai mal analysé les conditions sur une montagne et attaque un peu trop. Bref je boucle le parcours en 5ème place. Après la 2eme de la veille je prend une bonne place au général, la 4ème. Ce qui normalement m’assure le ranking, la sélection pour la coupe du monde 2008. Mais reste la 5ème manche. Récapitulons: 1ere manche, je suis 5eme. mu legend zen Seconde, 11eme. buy mu legend zen Troisième, 2. Quatrième, 5.

Le matin au réveil, nous apprenons par notre logeur de la possada, que la ville est bloquée. Les chauffeurs de taxi font des émeutes pour protester contre l’assassinat d’un des leurs. Nous sommes donc coincés en campagne où le téléphone ne passe pas dans un contexte tendu, sans parler de l’armée vénézuelienne qui se déplace pour renforcer ses frontières avec la colombie…… On est dans un vrai cauchemard.

L’organisateur nous confirme que la dernière manche n’est pas possible.

Nous montons tout de même au décollage sans passer par la ville. Et là, personne, pas un chat. Après 2 heures d’attentes, quelques pilotes qui ont fait des détours nous rejoignent. Puis quelques un encore. Puis encore etc etc.

Et comme le Vénézuelien est quelqu’un qui n’aime pas perdre, une nouvelle manche est lancée. Destinée à nous faire perdre quelques places au classement à leurs profits.

Il ne nous reste plus qu’à suivre…..

Les conditions sont très stable au niveau thermique mais le vent persiste. Dès les premières minutes de vol on se rend bien compte que boucler le parcours sera très difficile. Donc primordial d’aller le plus loin possible.

Et là je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête. Je perds un temps fou au décollage, je rate le cycle thermique et prend énormément de retard. Je me reconcentre rapidement me met un coup de pied au cul et repars à l’attaque.

Le start effectué, je pars à la conquète de la première balise, et parviens à rattraper le groupe de tête sur la transition qui amène à la deuxième. Je rate la balise, une fois encore un peu trop à l’attaque. Je me retrouve obligé de faire demi tour de refaire du gain pour enfin aller faire cette balise. Puis la manche s’estompe. Le rythme devant baisse ce qui me permet de les rejoindre rapidement. La fin de manche se fait sur un plané final à 6h du soir. Seul un pilote a réussi à boucler le parcours et je finis 5ème. Pas trop mal.

Je pense faire une bonne opération au classement. Je gratte un pilote de plus.

Au final je finis la compétition avec une 3ème place. Ce qui me donne la lettre B pour la sélection coupe du monde appelé ranking.

Le lendemain, retour en france et dans la foulée au travail.

J’ai par la suite appelé la coupe du monde et me suis inscrit à toutes les épreuves de cette année.

3 réponses à “De retour voici la suite de mon périple au Vénézuela.”

  1. Vero écrit :

    WOuahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh! Génial, je suis super contente pour toi: l’équipe de France! Félicitations, chapeau bas! ENcore de beaux voyages en perspective en espérant que ce sera moins chaud qu’au Vénézuéla!
    Tiens nous au courant! Et il faudra qu’on arrose ça!
    A bientôt!
    nb: j’ai pris le tps de lire tout ton blog et au boulot en plus ;-)

  2. Nada écrit :

    Ouééé !! JeanBa en équipe de France !!!!
    A quand une rue à ton nom à Besse?!
    C’est sympa d’avoir intégré ce blog au site web, et puis de pouvoir voir les photos de tes périples.
    Bizz et à bientôt l’champion du monde (ou presque ;) )

    ps : la viande "a la plancha" au Vénézuela… ça donne pas bien faim :S

  3. fanny écrit :

    je me mets enfin à lire ton blog!pas trop tôt! tu m’as dit pas top le vénézuela mais tu t’es battu comme un tigre. belles performances mon cher!!!!allez pendant que tu rapporteras des médailles en chocolat ou autres de tous les sites du monde , je tiendrai la boutique avec ivan ;)

Laisser un commentaire